CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Poésie

Tu te tues tout tassé tu

Vivaldi protège
Les faibles
Comme moi son remercieur
Tu rentres meurtri
Tu vivaldis 
Le Synthol musical
Je lis les messages des pubs
Je relis mes WhatsApp
Je traque Twitter
Le monde change pas
Pas pour moi encore moins pour les grands souffrants
Depuis un mois je crache sur ces Ferrari qu'avant je photographiais
Le pouvoir peut pas pour tous
Réformes tentées atténuées racornies méconnaissables
Le cadenassage
On se fait entuber sans crier sans casser
Tout est bien verrouillé
Ma lâcheté me dit sans cesse que ça pourrait être pire pour moi alors je trouve la force de me courber encore
700€ par mois on s'habitue saloperie de renoncement
J'ai même diminué le volume de mon corps pour mieux respirer dans mes 18 mètres carrés
Tout est fait pour m'apaiser
Leurs mots de pommade parfumée au cynisme
Les SDF que je vois avachis sur le trottoir de mon hublot
La vieille d'à côté qui gémit sa fin interminable minable
Le riz dans mon auge
Cochon dans ma porcherie le grouin puant d'être chair à rien
Depuis que je balance mes ordures par la fenêtre depuis que j'ai de moins en moins d'ordures depuis que j'imagine mes repas
Hier j'ai encore pété une vitrine d'agence de voyages
J'ai demandé à mon patron de plus avoir de vacances
Accordé
J'ai demandé à ce qu'on souffle sur ma peau depuis des bouches humaines
Les mains jointes à quoi ça sert
Le poing en massue si j'osais
Si j'osais le sortir de sa honte ce poing il en casserait du bourge
On aurait une armée de poings nus durcis aux outrages
On irait vers un monde nouveau
Enfin
Le rire serait revenu dans nos gorges
Les richesses seraient en attente partageante à nos pieds rougis des sangs dénués d'empathie
 

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...