CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

On va au cinoche
On regarde le film
Le film nous plaît
Surtout la fin
On sort
On se dit que ce film mérite de sortir des salles obscures
On achète du matériel
On va sur une place
Il nous faut des figurants
Il y en a trop d'intéressés
Pourtant on a averti
Ça commence
La moitié des figurants renonce dans la scène de la torture psychologique de groupe
Un quart des figurants renonce dans la scène de la diffusion des grands préceptes
On se dit qu'à ce train-là
On continue
C'est la scène finale
Les figurants meurent (c'est conforme au film)
La place se vide les gens sont choqués 
Les policiers arrivent
On leur explique la démarche artistique
Ils montrent les cadavres encore chauds
C'est conforme onleurdi
Ils s'énervent 
On leur demande s'ils veulent jouer la scène de la police de rescousse
Ils disent oui
On a mis trop de cloutage
Ils arrivent trop précipitamment avec leurs voitures trop puissantes
Ils s'écrasent contre le monument aux morts
On aura pas besoin de rajouter des trucages
Le Maire arrive
Il est en pyjama bleublanrouge
Il oscille entre la peur et la colère
On lui montre la scène de la police rescousse
Il dit Putain (plusieurs fois)
Un infarctus passe par là et se dit ok en voyant le gros édile
L'infarctus fait un boulot rapide et propre (ce n'est clairement pas sa première fois)
On retourne à la dernière séance du film pour comparer notre réussite
 

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...