CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

Le même pas le même
Le même en habits différents
Le même en intonations autres
Le monde
Fait par ou pour les humains
Ces humains qui prennent tellement de place 
Jusqu'où iront-ils
Pourront-ils aller
Au cœur en périphérie 
Que menace l'humain 
Je fais moi-même partie de cette clique
Ni plus lumineux ni plus ombré
J'essaie de comprendre notre histoire notre position dans ce qui compte
Dans une curiosité vite bloquée
Où se cache le vrai dans les tweets de mes semblables plus pointus que moi
De claques en claques en cloaques
Être humain est vraisemblablement si insignifiant en probabilité spatiale
J'essaie d'aimer mon prochain le mépriseur comme le méprisé
La rose autant que l'ortie 
Je me bats contre cette extériorité au tout qui me prisonne en moi-même avec la modeste empathie pour toute lumière
Jamais autant moi-même lorsque je ne pense à rien d'autre qu'à mes envies physiologiques

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...