Si j'étais moins vieux
Tu serais plus jeune
Combien pour revenir aux deux tiers de mon âge
On pourrait renouer avec la joie d'avoir constamment à disposition un corps à côté
Ce serait dans un chalet fatigué isolé propice aux coïts
Le matin le soir ce serait le ciel 
On se lirait des phrases incongrues en riant nos sottises
Des vacances à perte d'oisiveté
Quelquefois un homme une femme viendrait pour nous convaincre du repli 
Le monde s'agiterait sans nous 
Les oiseaux réguliers comme seul sujet d'intérêt
On ne parlerait que de choses sans importance (c'est cela l'amour)
Je ne te tromperais qu'avec un léger désir de solitude
Dès qu'on existe en société on est raide
Si un jour tu mourrais je dirais Oh
J'irais sans pleurer trouver le laba jamais consolateur
Tu m'aurais indiqué quoi faire de chaque 10 grammes de tes cendres
Je ne serais ni esclave de ta dispersion  ni insensible à tes rêves d'outre-vie
Je ne signerai pas pour une deuxième chance juste pour un retour pour le bien mieux faire
Il me pleut des taches brunes sur la face
Je n'ai jamais tremblé d'avoir Parkinson