CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

je pris en charge des gosses j'avais demandé des têtes vides nous allions tout débuter ensemble pourquoi ça va si mal je leur disais ils n'en savaient rien surtout qu'ils ne savaient pas que ça allait si mal je ne donnais aucune réponse je laissais mes questions tourner dans leur cerveau en effleurer les parois la misère entière n'est-elle pas trop grosse pour moi ils avaient de grands yeux dont la couleur ne variait pas au passage de mes interrogations y a-t-il d'autres réussites possibles que collectives on s'arrêtait lorsque les corps exigeaient leur exténuement comment ne pas renoncer on dormait largement l'aube avait beau balancer ses éclats les plus extravagants on se contentait des contorsions crépusculaires un inspecteur est arrivé il a voulu voir il a dit vous savez que je n'ai rien vu il était plusse effaré que furieux 231 interrogations plus tard on me les retirait pour les donner à l'enseignement traditionnel je crois leur avoir suggéré le refus des inégalités et de l'oppression bien plus tard je vis l'un d'entre eux refuser de céder le passage à un char se faire broyer je n'étais pas fier de moi ni de lui je pleurai comme vache qui pisse 

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...