CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

RAFFOLANCE
de la lance à brocheter

ma nappe au chatouillis des miettes
le bitume a rien grisouillé sous mes pieds dodelinateurs
après il y a le feu violet non violacé
graffitis sexuels sur la poire vicieuse
alorre
du vent on extrait du souffle pour déposer au lignon
loin a chaiselongué issi et ça horizonte

par fin par pointille

joliche enfoliche
ils je les encalquillais moins grouilleurs
fond plat face plafond appartementement
garagée ma caissette garantie vacancite

soussi si rondillard

troncinoillons la porsse congre

mame me disait souve fiste tussera pédège
les edelvesses sont fanouillées dans le vasouilleur

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...