ces deux mecs s'étaient rendus dans une zone déconseillée pas interdite déconseillée d'un pays africain ils furent enlevés leur pays déploya d'importants moyens pour les sauver l'assaut final coûta la vie à deux soldats du pays les deux mecs étaient sains et saufs ouf ils revinrent dans leur pays on les livra aux deux familles qui avaient perdu leur soldat ce fut un lynchage non filmé d'une grande violence les deux familles des soldats tués furent livrés aux familles des deux ex-otages maintenant morts ce fut un lynchage non filmé d'une grande violence le président fit une allocution très suivie il insista notamment sur la bêtise égoïste des deux touristes (quelle idée d'aller se risquer en afrique noire alors qu'il y a nettement mieux ici) (sont-ils des traîtres à la nation) sur l'absurdité de la mort provoquée sur l'absence de gloire pour chacun d'entre nous dans cette sinistre histoire (il ajouta que tant que lui serait président il n'y aurait pas de prochaine fois (il faut donc le maintenir en poste)) et sur la nécessité d'une réflexion à propos de l'efficacité de notre armée (2 morts sur un commando de 8 ça fait 25% de dysfonctionnement) (le président s'est dit très attaché au risque zéro)