des fesses
à pleine vitesse
devant l'héberluement des animaux domestiques

la route séductrice accentuait ses courbes quand on passait

les peupliers faisaient les kékés en tentant la pose saule pleureur

le ciel lui-même tomba sur mon
nez d'où il rebondit plus haut qu'il n'était

je rentre avec une migraine terrible chaque vigne a voulu que chaque grain de raisin me parle
(souvent le grain m'a supplié de ne pas finir en bouteille)

même le minuscule a tenu à participer à cette euphorie je pense avoir ramené malgré moi des milliers de pucerons fêteurs
sur le velours de mon derme accueillant

ce soir je crois bien que je vais dormir comme si la campagne avait voulu que je fasse l'amour à chacune de ses brindilles