CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

délaisse le fruit il pourrira de

dépit

lance la jungle aux trousses du

jaguar déserteur

car ceci est ma verdure

les endroits de mon corps où

mon sang ne circule plus

la parole n'y peut rien

mieux rire d'ailleurs

avec la complicité de mes

cellules ébullitionnantes

n'espère pas dans ton corps-verger

365 récoltes par an

qu'as-tu à rassurer

les biensûrs je les chasse au

tromblon

les blanches caravelles avaient

autrement plusse de gueule que

les paquebots de croisière

peux-tu stopper net

l'expérimentation

au lieu de paître sur un golf

au lieu de concurrencer les

sorciers

tu peux aller te faire mettre pour

devenir le totem de ralliement

des tribus trépignantes

aux grains les plus gros les

bouches les plus voraces




Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...