CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

chaque

jour qui vient

se régalerait sa faible

amplitude de voir que je

n'ai plus toute ma tête

l'intégralité de ma tronche

la moitié de ma pleine tête

la portion ridicule de

ma tête

cette tête qui en complexa tant

cette tête d'où sortirent

les mots sabre de

la vérité

cette tête d'où des

neurones choyés

crurent victorieux

de s'échapper

pour faire le ménage

dans des cerveaux 

en berne

cette tête qui

affola

les maxima de qi

au musée de

l'intelligence à

artificialiser

devant des

cons

ébahis




Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...