CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

on me propose sans

arabesque de passer du

temps avec des courbes

j'hésite

(et l'omnivers sait putain

que ce n'est pas moi

d'hésiter)

je parle de la lassitude

que j'éprouve sur les

courbes de femmes

j'évoque de réelles

contrattentes avec des

courbes de torsion

j'enchaîne sur le bluff

de ces néocourbes

je conclus avec mon

étude sur les bienfaits

de la courbitude

soudain on me propose

de passer du temps avec

des surunivers 

j'accepte sans entrain au

niveau de ma matière

non visible


Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...