je constate souvent

les poches aérées de

sérénité indiffusable

du ciel autiste