CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

à 42 pas du cerisier

savoir lequel de tous

les regards

l'indiscrétion des oisifs

sur moi demioisif

je suis le hochet du

vent tourbillonneux

ce serait comme

ajouter de la chaleur

au soleil

j'écris 1 mot chaque

matin dans l'espoir

d'avoir 1 phrase

par semaine

je me suis engagé

aux ordres de

l'indispensable car le

superflu paye mal






Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...