CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

l'obscénité du monde me

heureusement qu'il y a

que je peux te

que les gaz festoient dans mes narines

dès que

dès que oui

chair louée

sur le sillon le plus mal

crêté

entre le fruit pendu à

l'arbre et le fruit qui

roule à mes pieds

le destin se mesure en

sillages




Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...