et

pourtant nous

avons

les meilleurs

cerveaux