CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

j'entre dans un ascenseur

où je vois 3 boutons un nirvana

un purgatoire et un c'est vous
qui voyez

j'appuie sur le nirvana j'entends
la cantate 147 c'est normal je
me
dis

les portes s'ouvrent sur le

nirvana je laisse les portes
se refermer il est trop tôt

pour que j'aille au nirvana

j'appuie sur purgatoire j'entends
la cantate 147 
c'est normal je me dis
c'est pour faire passer la pillule

les portes s'ouvrent sur le purgatoire

je laisse les portes se refermer 

j'appuie sur c'est vous qui

voyez j'entends la cantate 147

c'est normal je me dis bach

est partout

les portes s'ouvrent il y a

un homme avec un écriteau

désolé pour la merde de musique 

qu'on vous inflige dans cet ascenseur

je sors je le gifle >c'est moi qui vois

les portes se referment

je parcours ce territoire 

où tous les humains qui ont

compté me glissent une parole

je tombe sur bach qui se plaint que
sa cantate 147 soit devenue
une musique d'ascenseur

je ne trouve rien d'intelligent à lui dire

bach se met à fredonner une musique
que je n'ai jamais entendue

il me demande si j'aime

oui je dis ce n'est pas du bach

si il me dit j'ai mis 183 ans à composer
ça

je ne sais quoi dire

il s'éloigne soit qu'il me trouve con
soit pour me laisser face à
purcell

purcell me parle longtemps suffisamment pour que je me retrouve avec
la cantate 147 dans un

ascenseur ascendant




Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...