CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

l'assemblée des sages devant défendre leurs recherches devant la ligoudille — ils prennent la parole chacun leur tour après s'être touché la barbe pour passer le relais

  • Vous qui cherchez toutes raisons dans vos ismes — je vous donne le seul — celui que vous n'avez pas encore inventé — pauvrisme est à l'origine du monde

  • Telle est notre théoagonie — le reste c'est vous qui l'avez inventez

  • Tout de vous en est donc l'origine

  • Si donc ladorémifasol le moraliste Ornikar avait raison — l'ennui et la pauvreté sont toutes les formes du monde — qu'elles soient lyriques ou laides — héroïques ou lâches — vos formes d'ismes sont les filles bâtardes du pauvrisme — les petites zizismes gambades dans vos gamberges bonnes pour finir comme des gratins d'aubergines — vous le crincrin quotidien de mes oreilles — vous les régines idéologuoguogadget-o'-gredins !

  • Nous les gars mou — les gars mou — les gamins — Bazooka ! — Pistol ! — Gatling ! — décontenançant de l'allu' les restes de gratins de vos langues de craignos

  • Pôvr'isme que je fis la — moi le premier des œnéologue — pauvrisme ! — des gars buvant du vin cherchaient en vain leur confiture à poète — car il n'y avait plus rien dans le pot de grand mère — cette vieille retraité pauvre d'ailleurs — mangeant une pomme pourrie et citant le grand Ornikar — elle criait pauvrisme ! comme si elle disait là les derniers mots d'une philosophie obscure et ancestrale ayant partagée ses temples avec l'orphisme — pauvrisme qu'elle criait comme initiation à la sortie de la merde, des enfers ou des feux mortaits

  • Oh mais les derniers textes citant le pauvrisme ont disparus — il ne reste plus rien — bon courage aux philologues et astrologues pour retrouver le chemin — il faut avoir la frite-niche pour ça ! — Oh rions ! Rions en regardant la galaxie cachée dans la constellation d'Orion avec les jumelles Juni et Juli — il y est encore inscrit entre deux étoiles : pauvrisme — ou peut être était-ce « pauvres ismes » — d'après la relativité — et d'après la théorie de la relativité j'étais plus jeune après avoir écrit ce texte car celà m'a pris de l'espace et du temps — acceptez donc ce manuscrit ligoudille !

  • Qu'on les condamne à la ligoudâme — tous — fisselez les — que cette botte de sage ne s'échappe pas

Commentaires  

# RE: .Stecha.old 02-06-2015 08:03
La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...