CAR NOUS NE SOMMES MÊME PAS CURIEUX DE VOIR DANS QUEL ÉTAT RESSORTIRA L’UNIVERS APRÈS AVOIR ÉTÉ SECOUÉ DANS NOTRE SHAKER

On a grossi nos têtes pour grossir le pouvoir dans nos têtes
On a grossi nos regards pour avoir le pouvoir fort
On a grossi nos dieux pour grossir nos futurs
On a grossi nos bœufs pour grossir nos corps
On a grossi le ciel pour grossir les étoiles protectrices
On a grossi nos mythes pour grossir la fierté de l'appartenance dans nos fils
On a grossi l'eau pour grossir les poissons
On a grossi les ouragans pour éprouver nos résistances
On a grossi l'amour pour grossir nos alliances

Nous n'appellerons pas viol ce cul pris comme cible de nos lances

Ils mirent des siècles à comprendre que l'île ne jouissait pas quand elle tremblait car avant leurs ancêtres essayaient de faire trembler l'île

Ils se demandèrent où était leur pouvoir ils durent se résigner à le rechercher ailleurs que dans leur tête

Ce que vous appelez île nous l'appelons rocher décisif qui a sué la mer et déféqué les continents C'est joli mais long Oui seulement notre peuple sait que plus on appelle court moins le respect demeure

Vous devez être un utilisateur enregistré du site pour pouvoir commenter les articles

Derniers textes

Derniers commentaires

  • .

    Stecha.old 02.06.2015 08:03
    RE: .
    La confiture à poète c'est la tendresse du monde ou la crème de la Ligoudille.

    Lire la suite...